Le grand soir pour Dinant?

Assurés de rejoindre la Nationale 2, les Copères du BF Dinant, premiers, rêvent de coiffer les lauriers. Deuxièmes, leurs hôtes sont dans la même situation. L’équation est simple : en cas de partage ou de succès, les Mosans seront sacrés. Un succès du MF Oreye sera synonyme de test-match pour désigner le champion. « Nous y sommes, à ce fameux dernier match décisif, s’exclame le T1 mosan, Olivier Baudelet. C’est assez rare, que les équipes jouant le titre s’affrontent lors de la dernière journée de championnat. Quoi qu’il arrive ce vendredi, à Oreye, ce sera une belle fête sportive et une sacrée aventure humaine, qui se concrétisera par une montée en D2 et, peut-être, par un titre. Sur le plan sportif, ce sera forcément compliqué d’aller affronter cette belle équipe sur ses terres. Ils sont de nouveau au complet et ne lâcheront rien, tout comme nous d’ailleurs. Car, même si nous n’avons pas grand-chose à perdre, un partage et, bien entendu, une victoire nous seraient favorables. La pression est donc sur leurs épaules. Ils sont chez eux et doivent obligatoirement nous battre, pour obtenir une seconde chance d’être sacrés. Si, après cela, ils sont champions, c’est qu’ils l’auront bien mérité, en nous ayant battus deux fois en quelques semaines. Sur le plan sportif, ce sera une opposition de style sur le terrain, avec une équipe d’Oreye qui compte en ses rangs quelques joueurs techniquement et individuellement au-dessus de la moyenne, alors que nous misons, avec des joueurs de qualité, sur un bloc collectif. »

P.C.

Jordan Mayanga devrait accompagner les joueurs et les supporters en car.