Boninne a pris son temps

Plutôt bien en jambes physiquement, Ciney a globalement bien été dans le match mais a subi les foudres de Boninne au début du dernier acte. « Nous avons essayé de varier les systèmes défensifs et sur la zone, nous avons été incendiés à distance et cela nous a fait mal, estime le coach, Jean-Christophe Beguin. Par contre, 82 points encaissés, c’est là où le bât a blessé. D’autre part, je pense qu’il nous a manqué au moins deux rotations pour rivaliser sur la longueur avec Boninne. Néanmoins, nous avons rendu une copie de qualité et c’est un point positif. »

 Compère s’est blessée sérieusement à la cheville face à Ciney.
Compère s’est blessée sérieusement à la cheville face à Ciney. ©ÉdA – Christophe Béka
Ph. Gu.

Les Cinaciennes concluront leur saison par un déplacement à Liège, qui sera, on le rappelle, le dernier match de la carrière de Fannie Vandesteene.