6 fois le même nom de famille sur la feuille de match !

La défaite d'Ohey à Méan (4-1) ce dimanche a été animée par la présence de six joueurs portant le même nom de famille sur les onze présents pour le match.

Maxence Debens
 L’habituel coach, Nouredinne Bellil, a dû se mettre sur la feuille de match contre Méan.
L’habituel coach, Nouredinne Bellil, a dû se mettre sur la feuille de match contre Méan. ©ÉdA – 501736146143 

Avec 52 points leur offrant la deuxième place, 17 victoires et une différence de buts de plus de 50 goals, Ohey B vit une superbe saison en P4C.Cependant, ils se sont vus infliger leur 4edéfaite de l’année dimanche à Méan (4-1), alors que ceux-ci sont pourtant septièmes… Habitués à être une quinzaine sur la feuille de match, les Oheytois n’étaient que 11 ce week-end, pour la première fois de la saison. Ce qui a forcéle coach, Nouredinne Bellil à titulariser une équipe inédite dont il faisait même partie. Parmi les onze joueurs, plus de la moitié venait d’une même famille! En effet, Zakaria, Wahib, Bilale, Bouzid, Mohamed et, du coup, l’habituel coach Nouredinne portent tous le même nom (Bellil). En P4C, il ne reste que deux matchs à jouer pour les Oheytois, s’ils sont encore capables de rattraper leurs voisins de Sclayn, qui les devance de 5 points (cependant, Sclayn possède un match en plus à jouer), ils sont cependant déjà assurés de jouer le tour final puisqu’ils ont validé leur ticket via la première tranche. Leurs prochains matchs se joueront contre leurs dauphins d’Assesse et à Bonneville (6e).