Profondeville, champion mais pas invaincu

Les Profondevilloises décrochent une nouvelle fois le titre attendu, avec cette année une probable montée en P1. Ce qui permettrait de conserver l’effectif en entier.

A.G.
 Champagne pour les championnes et leur coach.
Champagne pour les championnes et leur coach.

Alors qu’il ne reste plus qu’une seule rencontre, face à Maillen, Profondeville fête déjà son titre de champion, ce week-end, à l’issue de sa rencontre face à Cerfontaine. La seule équipe qui pourrait encore revenir à égalité de victoires est le Mosa Jambes, qui vient de s’imposer face à Bouge-La Bruyère, mais qui est négatif à l’average et ne pourra pas menacer les Sharks d’un second titre. "Il était attendu ce titre, mais pas gagné d’avance. Début de saison, nous cumulons les blessures, avec trois joueuses cadres qui sont écartées durant plusieurs semaines, notamment face au Mosa Jambes, début octobre, où nous perdons 59-52, sans notre capitaine, Eléonore Gilet, Zoé Detrembleur et Nefer Gilet, qui se casse la main en première mi-temps. Nous rectifions le tour, au complet, lors du match retour, en nous imposant de 37 points. Mais c’est comme cela, les blessures font également partie de la saison" , commence Dany Waeyaert, le coach champion.