Bois-de-Villers par la grande porte

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Benoît Jadot
 La communion du titre entre les joueurs et leurs dirigeants ou supporters…
La communion du titre entre les joueurs et leurs dirigeants ou supporters… ©ÉdA

Rendons d’emblée hommage aux Flawinnois, qui ont tenu à se déplacer en complétant leur effectif par des "vieilles gloires", comme les frères Maxime et Gianni Bonatto ou David Brosteaux. Grâce aux "Gozettis", la fête villersoise a gardé le goût du football et non celle du forfait.