VESTIAIRES

L’incertitude derrière Bois-de-Villers

B.J.
VESTIAIRES

Le retrait définitif de Namur City a chamboulé, pour ne pas dire faussé, la lutte pour le tour final. Les principaux concernés en ont pris acte et ont réagi de manière spectaculaire au marquoir. Notamment, Wépion B, qui est allé s’imposer 0-9 à Ham, qui était il n’y a pas encore si longtemps un concurrent direct. Les attaquants Adelbrecht et Linier ont fait flèche de tout bois. Une demi-satisfaction pour leur coach, Pierre-Olivier Janssen."Il y a tellement de matchs où nous aurions dû nous rassurer plus vite",note-t-il. Les "Fraisiers" restent braqués sur leur objectif: remporter les quatre derniers matchs."Même si nous n’avons plus notre sort entre nos mains", regrette le coach erpentois. Le nul dans le derby hesbignon devrait lui mettre un peu de baume au cœur. Les deux voisins, Taviers et Eghezée, se sont neutralisés, un résultat qui ennuie plus les Taviétois que les gars du stade Rubay.