Cette fois, c’est la victoire ou la descente pour les Namuroises

Les Namuroises n’ont plus le choix : il faut aller vaincre les rivales anversoises ou se résoudre à basculer en N2. « On a bien préparé ce match super-important, avance le T2 Jacques Meessen, qui se veut confiant. On a fait du bon travail, y compris

M.B.
Cette fois, c’est la victoire ou la descente pour les Namuroises

Les Namuroises n’ont plus le choix: il faut aller vaincre les rivales anversoises ou se résoudre à basculer en N2."On a bien préparé ce match super-important, avance le T2 Jacques Meessen, qui se veut confiant.On a fait du bon travail, y compris individuellement, à l’entraînement. Certaines filles m’ont même épaté. Si elles sont libres dans leur tête ce samedi, je pense que ça ira. À l’aller, on avait livré un superbe deuxième set, puis la blessure de Lucie Rousselin était venue perturber l’équipe. On était un peu trop déforcés."