Waret s’est fait peur mais a engrangé

Après deux défaites, Waret a enfin pu gâter ses supporters, en signant deux succès ce week-end. «Deux victoires acquises dans la douleur, avoue Benjamin Grégoire.

D.O.
Waret s’est fait peur mais a engrangé
Benjamin Grégoire, le cordier-livreur de Waret, peut aussi dépanner à la frappe. ©ÉdA – 301936166644

Samedi, face à Brussegem, nous menons 7-1, sans pour autant sortir une grande lutte. Puis, au second acte, on s’est mis à douter et à accumuler les déchets, tant au service qu’au rechas. Les Flandriens sont revenus à 10-9. Avec Guillaume Coulon au fond, David Degrande au petit milieu et moi au grand milieu, nous avons su clôturer.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.