Un parcours éprouvé et apprécié

Si le parcours de l’épreuve sera pratiquement identique à celui de 2015, son agencement a subi pas mal de modifications cette année.

Quentin CHAMPION
Un parcours éprouvé et apprécié
Wallonie 2016 - Le point sur le parcours ©ÉdA

À la demande du RACB et du promoteur du Championnat de Belgique des rallyes, les organisateurs ont été priés de revoir leurs plans en ce qui concerne le kilométrage total de leur épreuve cette saison. Alors que le parcours 2015 du Rallye de Wallonie, composé par onze spéciales différentes totalisant 250 km contre le chrono, avait séduit les équipages, l'Automobile Club de Namur s'est donc vu contraint de se passer d'environ 10% de tronçon chronométré. Une contrainte qui n'a pas été sans conséquence sur le timing du rallye. «Effectivement, on pourrait croire que c'est simple. Après tout, retirer 20 km sur un total de 250, ce n'est pas grand-chose…, avance Étienne Lerson, président de l'ACN. Sauf que, pour rester cohérent, on a aussi cherché à diminuer le kilométrage des liaisons. Mais un problème s'est alors posé avec le ravitaillement en essence, lequel doit être installé au même endroit tout le week-end. Dès lors, nous avons redessiné les boucles du samedi et du dimanche: la moitié des étapes spéciales passant d'un jour à l'autre et vice-versa. En plus de cela, nous avons voulu permettre à certains clubs locaux, fidèles de notre épreuve, de bénéficier de trois passages (le samedi) au lieu de deux (le dimanche). Si l'édition 2016 donne satisfaction à ce niveau, on envisagera une tournante pour l'avenir.»