Une occasion de se mettre en évidence

Cette 33e édition du Wallonie sera aussi une belle occasion pour plusieurs pilotes évoluant traditionnellement dans les compétitions régionales de venir se montrer à l’échelon national.

Q.C.
Une occasion de se mettre en évidence
Les pilotes régionaux au Rallye de Wallonie ©ÉdA

Parmi eux, on pointera le vétéran Jean-Louis Delogne (Peugeot 207 RC) qui aura fort à faire en classe NCM face aux jeunes loups que sont Grégory Denis (Peugeot 206 RC), Antoine Poch (Renault Clio), Damien Gadisseur (Citroën ZX), Nicolas Colyns, Damien Marée (Peugeot 306) et surtout Bastien Rouard, lequel effectuera son retour en Clio après son début de saison victorieux au volant de la Peugeot 207 R3T de chez Wilkin. Vice-champion communautaire 2015 dans les Divisions 1-2-3, Julien Thirifays (Honda Civic) aura également son mot à dire, tout comme Vincent François (Seat Leon TDi), animateur régulier de la classe 15 en provincial. On notera également les participations de l’Houyétois Kevin Petitfrère et du Dinantais Kevin Dejonge en tant qu’équipiers respectifs de Babeth Fagnant et Olivier Leroy à bord de Renault Clio. De son côté, l’Yvoirien Éric De Bolle secondera Christophe Verstaen (Opel Astra). Côté NCE, si le duo formé par Raphaël Noël et Ludovic Compère (Peugeot 106) n’ira certainement pas chatouiller la Mitsubishi Lancer WRC de Chris Van Woensel, il devrait par contre y avoir match avec la Nissan Micra de David Delvigne ou encore la Peugeot 106 de Bruno Beulen.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...