Le derby du Condroz à Sinsin

Ce soir, les feux de la rampe seront braqués sur le derby du Condroz, qui opposera les Chevaliers sinsinois aux voisins de Haversin. L’envie de vaincre est bien présente dans les deux camps, mais il faudra plus que cela pour s’en sortir. À Sinsin, on est un peu hésitant quant à l’issue de cette rencontre. «Un match particulier, dont on parle depuis le début du championnat, constate Dimitri Simon. Si l’adversaire prend l’avantage, nous nous consolerons en observant qu’il sera toujours derrière nous. Je suis un peu frileux avant d’aborder cette rencontre car, sur ses deux derniers matches, Haversin m’a étonné. Il faudra se méfier de leurs attaquants, très rapides. Pour notre part, nous prenons des points en jouant mal. Pourvu que ça dure.»

FLO

Du côté de Haversin, on sent une énorme envie de faire trébucher le grand frère. «Cela reste un éternel derby, annonce le capitaine, Hugues Jouant. Vu le jeu que nous développons, nous ne sommes pas à notre place et, malgré l'absence de quelques joueurs, pour blessures, nous allons tenter de le démontrer. Nous envisageons la victoire et si, la semaine suivante, nous pouvions doubler la mise contre Sorée, nous pourrions remonter à la cinquième place.»