Baillonville : l'écrit, un lien au-delà des murs de la maison de repos

Depuis février, les résidents de la maison de repos de Baillonville correspondent avec les Plumes masquées. Bientôt, ils se rencontreront.

Baillonville : l'écrit, un lien au-delà des murs de la maison de repos
Aujourd’hui, ils sont près d’une vingtaine à prendre part aux ateliers d’écriture.

Au plus fort de la crise sanitaire, les maisons de repos n’ont eu d’autres choix que de fermer leurs portes au monde extérieur. Loin du Covid, mais renvoyés à huis clos, leurs résidents ont souvent souffert de cette mise à l’écart de la société.