Tout Bas-Oha, désormais, est fier de se présenter

La RJS Bas-Oha et Synergie Foot ont pris un nouveau départ. La présentation de vendredi s'en voulait le reflet.

STEVER
Tout Bas-Oha, désormais, est fier de se présenter
11542713 ©© heymans

«Ceux qui étaient là les deux années passées se rendent compte que Bas-Oha tend vers le beaucoup meilleur, à tous niveaux... »

Ce genre de petite phrase, qui paraîtrait bateau dans beaucoup de circonstances et que, bien sûr, « on demande à voir », c'est Yves Dethier, l'entraîneur de Bas-Oha, qui l'a lâchée, ce vendredi, lors de la soirée de présentation de son équipe. Et le moins que l'on puisse écrire, c'est que, cette fois, elle n'a pas paru « bateau » aux yeux de ceux qui étaient effectivement là lors des dernières présentations du club.

Il y a deux ans, le barbecue, paraît-il, était cher et nul. Viande pas cuite assez vite et nombre de brochettes un peu juste. L'an passé - ça on n'avait encore jamais vu - l'entraîneur avait été carrément absent, ou plutôt était passé quelques minutes avant de trouver une excuse pour s'en aller, laissant le président, pardon, pas le président puisque celui-ci n'était pas là non plus (!) présenter la saison qui s'annonçait. Bref - surtout pour un club qui venait d'être champion - du grand n'importe quoi.

Mais cette année... quelle présentation au contraire ! C'est même sans doute la plus impressionnante que nous ayons vue depuis longtemps à ce niveau. Un barbecue-buffet bien garni, des tables joliment dressées, des supporters en nombre et plus de 140 repas servis.

Beaucoup de nouveaux joueurs du noyau se disaient étonnés d'une telle présentation.

Une présentation qui se voulait le reflet de ce qu'est devenu la RJS Bas-Oha - et plus généralement Synergie Foot - depuis quelques mois : une entité « transparente, rigoureuse, soucieuse de se contrôler en permanence et d'accompagner ses affiliés ». Autant de leitmotivs que Synergie ose aujourd'hui lâcher au grand-jour, fort de la stabilité financière - par exemple - qu'il semble bel et bien avoir acquise cette saison.

Cela faisait des plombes que Bas-Oha n'avait plus payé tout le monde à temps et à heure comme cette année. Et dès lors, annoncer des changements quand ceux-ci sont déjà bien sur les rails, cela devient crédible. Et c'était d'ailleurs la seule façon d'être crédible sur certains aspects en bord de Meuse.

C'est surtout le retour des anciens administrateurs Jean Devillers et Étienne Grégoire qui est le gage de ce Bas-Oha nouveau, et même de ce « Synergie Foot » nouveau, obligé depuis quelques mois - pour pouvoir encore jouir du soutien non négligeable de la commune - à davantage de rigueur.

RJS Bas-Oha, Wanze Sports, école des jeunes, tout sera désormais davantage en connectivité et en transparence. Le superbe projet Synergie Foot, qui a déjà donné de substantiels fruits, devrait en donner beaucoup plus, tout le monde en est convaincu en terre wanzoise. Davantage de jeunes devraient s'y épanouir (et ne plus être renvoyés dès qu'ils ne sont plus assez bons ou qu'ils pensent avoir trouvé mieux ailleurs), et l'équipe première de Bas-Oha, la vitrine de l'entité, devrait davantage en profiter.