Eaux : l'AIEC a soixante ans

Une sexagénaire qui se porte bien, l'association intercommunale des eaux du Condroz. Elle distribue l'eau en province de Namur et du Luxembourg

Michel Motte
Eaux : l'AIEC a soixante ans
11301195 ©© EdA

Ce samedi 15 mai, ce sera fête à l'AIEC. Elle aura 60 ans et depuis autant d'années, l'intercommunale des Eaux du Condroz (AIEC) a fait de l'eau son affaire et elle la gère à la manière d'une entreprise commerciale. Un moment, les administrateurs ont eu peur pour la vie de leur intercommunale. Il semble que les nuages noirs sont loin d'elle et qu'elle pourra continuer à vivre en autonomie pour le plus grand confort de ses abonnés. Ses dirigeants oeuvrent tous pour cela.

L'intercommunale est née, en 1949, à Scy, une petite commune, aujourd'hui partie intégrante de Hamois. La commune qui a sur son sol, les sources du Bocq avait beaucoup d'eau et elle proposa à ses voisines de les alimenter. Scy, Jeneffe, Barvaux-en-Condroz et Porcheresse créèrent l'AIEC. Avant la fin de l'année, Mohiville, Nettinne, Pessoux, Serinchamps et Achet vinrent les rejoindre. Sinsin, Hogne et Verlée ont rejoint ces comunes en 1950, Heure, Bailonville et Noiseux, en 1953, Fronville, en 1955. En 1977, la commune de Somme-Leuze a affilié toutes les sections de l'entité qui ne l'étaient pas encore. Havelange a affilié Maffe et Méan et Hamois, les sections de Natoye et Emptinne. Miécret a été affilié en 1981, Ciney a fait de même avec les sections d'Achêne, Braibant, Chevetogne, Conneux, Leignon et Sovet. Havelange-village s'est joint aux autres sections, en 1994 à la suite de la liquidation du réseau de l'AIE des Avins et, en 1996, c'est Hotton qui rejoignait les autres communes portant ainsi à 11.000 le nombre de raccordements de l'AIEC. On dit qu'une autre commune, Manhay lorgnerait du côté de l'AIEC.

Soixante ans plus tard.

Aujourd'hui, ce sont quarante anciennes communes qui forment l'intercommunale. Elle alimente en eau l'entité de Ciney, sauf Ciney-ville alimentée par la SWDE, l'entité de Hamois, sauf Schaltin et Hamois alimentées également par la SWDE, Havelange, sauf Flostoy, Somme-Leuze et même, comme on l'a lu, une commune luxembourgeoise : Hotton. Annuellement, l'intercommunale fournit un total de 1.246.521 m3³ d'eau. L'intercommunale doit aussi répondre aux besoins touristiques de la région. Hotton, pour ne citer que cette commune triple sa population, l'été. Une vingtaine de personnes font tourner la société. Ils se répartissent en quatre administratifs et quinze fontainiers ; l'ensemble étant chapeauté par un directeur, M. Jean Gauthier et un conseil d'administration, présidé par M. Florent Delorme, ancien échevin et bourgmestre de Havelange où il est toujours conseiller. Des accords électoraux devraient voir un conseiller cinacien, M. Joseph Leboutte, reprendre les rênes de l'AIEC prochainement.