"Petits bergers" cherchent soutien pastoral

Trois jeunes néo-bergers cherchent à financier l’acquisition, par "Terre en vue", de prairies destinées à alimenter les ovins.

Michel LATINE
"Petits bergers" cherchent soutien pastoral
David Dupuis et Florent Nijskens, deux «petits bergers», à la recherche de parts coopératives pour finaliser l’achat d’une prairie, via Terre-en-vue. ©ÉdA

Depuis moins de deux ans, trois jeunes bergers, Florent Nijskens d'Hargimont (Marche-en-Famenne); Louis Eylenbosch, de Mirwart (Saint-Hubert) et David Dupuis de Wavreille (Rochefort) se sont lancés dans l'agropastoralisme, en Haute-Lesse et Ardenne. "Actuellement, nous disposons de deux cheptels d'ovins, de cinquante à cent têtes. Durant la bonne période, nous disposons de concession de pâturage dans les réserves de Natagora, entre autres, de Resteigne à Forrières, en passant par Mochamps et humain", explique Florent Nijskens.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.