BALLE PELOTE| Le sursaut d’Ogy en Nationale 1

Tandis qu’Isières a cédé du terrain au trio de tête, Acoz et Ogy ont fait une bonne opération. Les Lessinois ont fait carton plein.

Maximilien Lavis
BALLE PELOTE| Le sursaut d’Ogy en Nationale 1
L’entame du second tour a donné des ailes à Ogy et Maxime Ghislain, qui ont raflé la mise à deux reprises ce week-end. ©L’Avenir – F.H.

Si certaines luttes sont serrées sur les ballodromes, celle qui se joue week-end après week-end pour occuper la première place du classement l'est toujours tout autant. Le leader Kerksken et son dauphin Thieulain se sont tous les deux imposés samedi et dimanche alors que Baasrode reste toujours en embuscade. «Le titre devrait se jouer entre nous trois, confirme Samuel Brassart à Kerksken. Hier, nous avons fait une belle lutte à Baasrode, la révélation de cette année. Leur équipe est pourtant jeune mais elle s'est montrée très forte dès le début du championnat.» Rares sont les formations qui parviennent à prendre un point aux Alostois. Mais Baasrode peut d'ores et déjà se targuer d'y être arrivé à l'aller et au retour! Vainqueur de son côté de Galmaarden puis de Mont-Gauthier, Thieulain est repassé deuxième, devant Baasrode. Grappillant ainsi place par place, mais le coach préfère plutôt voir match par match. «Nous ne sommes pas dans le même luxe qu'en 2019, souligne Geert Vandervelden. Nous devons nous battre lutte après lutte et nous avons parfois plus de mal à l'emporter. À Galmaarden, nous nous sommes mis en danger nous-mêmes en livrant beaucoup de mauvaises. Hier encore, nous avons mis du temps à trouver notre drive.»