Le retour de la citerne

En fin de conseil, l’Écolo Françoise Lebeau est revenue sur l’affaire de la citerne de 20 000 litres de diesel mise en place, sans permis, en zone naturelle, à Han-sur-Lesse, par la société des Grottes.

M. M.

La dernière fois, le conseiller François Bellot avait répliqué que cela avait été permis par la ministre Écolo, Mme Tellier. Tant la conseillère que la liste UCPR nous avait signalé l’erreur suivante: ce n’est pas Mme Tellier qui a donné le permis mais le ministre Borsus. Les deux groupes confirmaient, mercredi soir. Mme Lebeau se demandant pourquoi le collège communal, dans cette affaire, n’avait pas signifié dans les délais, le placement de cette citerne. Et ici, on entre, une fois de plus dans la saga des grottes, Mme Lebeau apprenant de la bourgmestre qu’un délai complémentaire avait été donné aux Grottes pour la modification du plan. La Région n’a pas répondu et donc le délai s’était écoulé. C’est comme si cela avait été permis… M. Bellot, mis en cause, a abondé dans cette explication et parlé, cette fois, de M. Borsus au lieu de Mme Tellier. Thierry Lavis (UCPR) a demandé, dans la foulée, où en étaient les mises à demeure envoyées aux Grottes en relation avec un sentier aménagé sans permis, notamment. Mme Mullens: la mise en demeure a été annulée par le DNF qui va en envoyer une autre. Pour l’été à venir si les containers étaient toujours en place, on pourrait arrêter les travaux et rédiger procès-verbaux. On tient à l’œil l’histoire du sentier où il y a manifestement modification du relief et il faut donc un permis…»