Souffler le chaud plutôt que le froid

Rochefort – Richelle (s. 20 h)

D.L.

Cette saison, Rochefort peu souffler le chaud, mais aussi, à certaines occasions, le froid. Quel sera le visage du groupe d'Arnaud Poels ce week-end? «Ce qui compte, c'est que nous soyons chauds ce samedi. Nous avons fait un feed-back de la rencontre à Aische et nous avons bien bossé. Ce n'est qu'une défaite et l'important est qu'elle serve et que l'on en tire des enseignements. Il y a des choses à remettre en place, des repositionnements, et pas juste en défense. Jusqu'ici, l'équipe a su réagir suite à une déconvenue, mais il ne faut pas uniquement se fier à cela. Dans ce cas-ci, on doit une double revanche, par rapport au week-end dernier, mais aussi par rapport à la mauvaise prestation à Richelle au premier tour. C'est une équipe qui propose du jeu, ce qui pourrait donner une bonne rencontre, à la seule condition que nous soyons aussi bien dedans. Ne brûlons pas les étapes. Atteignons les 35 points pour assurer le maintien. À ce moment-là, on verra ce qu'il reste à prendre et nous aviserons