«Le plus beau métier du monde»

Professeur de néerlandais et d’anglais, formé en histoire, ancien consultant dans le monde bancaire à Paris, Manu Collin a tout lâché en 2015 pour rejoindre l’équipe rochefortoise.

A.M.
«Le plus beau métier du monde»
Manu Collin a tout lâché pour se consacrer à la bière. Aujourd’hui, il est le brasseur. ©ÉdA – Florent Marot

«J’étais membre de la confrérie du Busson (NDLR: à la base de la création de la brasserie en 2011). Au départ, j’ai commencé à brasser tout seul chez moi et puis j’ai eu la possibilité de venir à la Lesse. J’ai commencé à donner un coup de main.»