Au cœur d’une période compliquée

Liège B - Profondeville A (s. 20 h 30)

P.G.

Avant que la trêve ne pointe le bout de son nez, les Profondevilloises, qui restent sur quatre victoires de suite, ont atteint le zénith de leur basket. «Dommage d'interrompre cette très bonne spirale, concède le coach, Michel Bechoux. De plus, nous allons aborder une période compliquée. Comme pour la plupart des équipes, les étudiantes entrent en phase d'examens et je dois composer avec quelques absences aux entraînements. Ajouter à cela que la salle a été occupée par le mini-foot pendant les vacances de Noël. Nous n'avons donc pas pu nous entraîner convenablement.»