Profondeville entre dans une spirale positive

Défaits à Rochefort lors d’un match important pour le maintien, les Profondevillois avaient de bonnes raisons de craindre le déplacement chez les Natoyens, d’autant que ceux-ci ont également un urgent besoin de points.

J.M.

«Face à une équipe natoyenne bien en place, notre défense était à la traîne en début de rencontre, témoigne Bastien Nopens, le coach mosan. Quelques minutes après la reprise, les miens ont enfin respecté les consignes: resserrer notre dispositif défensif et mettre beaucoup d’intensité. Dès lors, nous avons pris l’ascendant avec un super Gilles Debatty aux commandes. L’absence de Damien (Feret) a poussé le groupe à plus de solidarité. Grâce à cette victoire (48-55), je crois que nous entrons dans une spirale positive.»