Qui avec Profondeville?

Courcelles - Profondeville B (s. 21 h)

F.Po

Pour la troisième fois, les Courcelloises se sont inclinées sur un écart inférieur à sept points. «Nous avons fait trop de cadeaux offensifs et, défensivement, on s'est montré trop gentil dans les rotations. Il y a aussi des filles qui doivent apporter plus alors qu'en termes de cohésion, difficile de travailler lorsqu'on est huit-neuf aux entraînements. On devait battre ces équipes qui sont de notre niveau mais nous devons continuer à travailler car, selon moi, en novembre, ça ira mieux», confie Didier Deyonghe.