Éole : il n'y aura pas d'école secondaire à pédagogie plurielle à Ohey

Le projet d’une nouvelle école secondaire, à pédagogie plurielle, est définitivement caduc, du moins en ce qui concerne Ohey. Contrairement à ce que l’ASBL Eole, le porteur de projet, a publié, les statuts liés à l’ASBL du pouvoir organisateur pluriel n’ont pas été signés par le collège, pas plus que par l’UNamur (partenaire potentielle) et la Fédération Wallonie-Bruxelles.

C. Det.
Éole : il n'y aura pas d'école secondaire à pédagogie plurielle à Ohey
©ÉdA

Le dossier avait déjà fait l’objet d’une interpellation par la minorité lors du précédent conseil. Déjà, à l’époque, on s’inquiétait de la disparité des propos entre l’ASBL et la commune. Sur ce point, le bourgmestre Christophe Gilon avait déjà clairement signifié qu’Ohey n’endossait pour l’heure que le rôle de facilitateur. Et ce, afin de permettre à Eole de décrocher son numéro FASE auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles et, de ce fait, des subsides.