Communications communes

La sortie de ce premier numéro n'est pas, a priori, inscrite dans une période suspecte. Tout au plus, peut-on y voir le ressenti d'une première année de législature, qui pour certains constituent une première participation à la vie politique de la commune.

C. Det.

Des propositions ont été émises afin d'intégrer la publication communale ou le site officiel d'Ohey, dans un but informatif. Sans suite. Et pour la minorité, ce premier numéro constitue en quelque sorte le porte-voix de ces groupes qui ont envie de montrer leur implication et les projets qu'ils souhaitent soutenir et défendre. "Non pas dans une optique de minorité bête et méchante", tient-on à préciser. On sent déjà une certaine concertation lors des interventions au sein du conseil. L'avenir pourrait donner lieu à d'autres actions de communication communes.