Place au logement et à l’insertion

Trois priorités à l’agenda du CPAS: l’insertion socioprofessionnelle, le Val d’Or et son aménagement ainsi que l’intergénérationnel.

C. Det.
Place au logement et à l’insertion
Le Val d’Or: du «public» au rez; du privé, à l’étage et, à droite, dans le bâtiment annexe: la 2e ILA opérationnelle. En médaillon: Dany Dubois (à g.) et le nouveau tuteur énergie qui travaille sur Ohey et Fernelmont. ©ÉdA – 301616161303

À Ohey, comme ailleurs: un budget, c’est avant tout des prévisions. Pour ce qui est du CPAS, le budget à l’ordinaire s’équilibre aux alentours de 1,3 million avec un léger mali de quelque 9 000€ à l’exercice propre. La dotation communale est portée à 420 000€ (contre 400 000€ en 2016). Au menu: les bénéficiaires du RIS (Revenus d’Intégration Sociale) qui passent à 38 unités (contre une vingtaine voici deux ans) mais aussi le logement ainsi que les initiatives en faveur des aînés (533 Oheytois ont 65 ans et plus). Le point avec Dany Dubois, président du CPAS.