Une fiscalité revue à la hausse

2017 sera néanmoins la concrétisation de «gros» dossiers comme la salle Isbanette à Evelette. Un seul oubli pour l’opposition: l’économie.

C.D.
Une fiscalité revue à la hausse
Parmi les dossiers qui aboutiront en 2017 figure l’aménagement de la «Maison de Marie (à g.) pour un montant de 350 000€ (dont 75 000€ de subsides). ©ÉdA – 301605416754

Passage communal obligé avant les réveillons: la présentation et le vote du budget. À Ohey: les prévisions sont plutôt bonnes puisque le budget annonce un boni global à l’exercice propre de près de 18 000€, en ce compris un transfert de 275 000€ vers l’extraordinaire. Une «première» qui se voit néanmoins complétée, point de vue fiscalité, par la hausse de 8 à 8,3% pour l’IPP et des centimes additionnels au précompte immobilier qui passent de 2 600 à 2 700. Une décision prise pour contrer l’effet «tax-shift», dont la perte est chiffrée à 400 000€ (de 2016 à 2021). L’opposition a voté contre.