Terrain de foot : encore de la patience

Le centre footballistique d’Ohey en passe de connaître un happy end? C’est ce qu’on est en passe de croire au vu des derniers renseignements fournis par l’échevin René Hubrechts, à la demande de la minorité.

Une chose est sûre: au vu des étapes déjà franchies depuis 2008, le projet lié aux nouvelles infrastructures a joué de malchance.