Les Oheytois n’ont pas à rougir

Face à son voisin d’Ohey B, Evelette-Jallet voulait se rassurer après quelques sorties en demi-teinte.

A.F.
Les Oheytois n’ont pas à rougir
Evelette ©ÉdA – 10585552817

Avec cette courte victoire (3-2), c'est chose faite. Même si, tout n'a pas été simple pour les joueurs de Vincent Grenson. «Nous avons bien débuté la partie et avons pris le premier quart d'heure à notre compte. Par la suite, les échanges se sont équilibrés.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.