« Du vandalisme communal »

Des troncs explosés, des essences en piteux état… La taille et l’entretien des haies à Ohey seraient visiblement « problématiques ».

Interpellé par l’état de certaines d’entre elles – notamment rue Houyaude – la minorité tire la sonnette d’alarme et parle même de « vandalisme communal ». Pas moins.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.