Vivre au rythme des 4 saisons

«Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite.» Cette citation de Ghislaine Schoeller pourrait s’appliquer au jardin de Monique Pellemeule, une Oheytoise qui a commencé, il y a plus de 40 ans, un dialogue très particulier avec la terre…

Nathalie Côte
Vivre au rythme des 4 saisons
36 FIG ©ÉdA

Quand Bernard Sabatier et Monique Pellemeule se sont installés rue du Bois d'Ohey, lui s'est adonné à l'apiculture et elle, au jardinage. Avec un terrain de 10 mètres de large et de 250 mètres de long, Monique s'est montrée inventive. Adorant les jardins anglais, notre passionnée a décidé de créer des chambres vertes ayant chacune sa thématique: ici une pièce d'eau, là une roseraie éclairée d'alchemilles, plus loin des érables rares dont le fameux «érable crevette», entièrement vêtu de rose au débourrage et enfin, à l'arrière, sur une parcelle plus large encore, acquise il y a quelques années seulement, une collection d'azalées. Comme l'explique Monique, un sourire un peu mystérieux aux lèvres: «Après tant d'années, la beauté du jardin est la récompense de tous mes efforts même s'il reste une toile changeante au quotidien.Je ne sais pas combien d'heures j'y passe. Je ne compte pas! Dès qu'il fait sec, j'enfile mes bottes et je me mets au travail. Je fais un petit tour du propriétaire. Il y a toujours à faire. Pour l'instant, ce sont les plantes et les arbres qui ont souffert des derniers hivers trop rigoureux qui me préoccupent le plus. C'est difficile de voir un arbre rare mourir mais c'est la nature et il faut en accepter les caprices.» L'arboretum de Monique est ouvert lors des portes ouvertes du rucher de Bernard, de journées particulières ou sur demande spéciale de clubs ou d'associations alors ne manquez pas ces moments rares!