La petite bio express

C’est durant ses études à Saint-Louis puis à l’UCL (Louvain-la-Neuve) que Daniel de Laveleye commence à s’intéresser à la chose publique.

Néanmoins en 94 qu’il commence à se frotter à la politique communale, par le biais du… tennis. À cette époque, il s’occupe pas mal des jeunes et décide donc de pousser plus avant son implication. 1995 lui offre un poste de conseiller qu’il troquera 3 ans plus tard contre celui d’échevin. Les élections communales suivantes, où il figurait en 11e position sur la liste, le consacrent bourgmestre. Un mandat où la majorité va se scinder sur fond d’extension du centre sportif à propos duquel le bourgmestre avait émis des réserves quant à son coût, jugé excessif. La nouvelle équipe (IDO-ICO) va être reconduite. Tout comme le poste de mayorat. La sanction d’octobre 2012 ne reproduira cependant pas un scénario à l’identique.¦

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.