Cette année, pas de trêve des confiseurs

En cette période où le cœur est déjà en fête, il est des endroits où l’ambiance reste tendue comme la salle du conseil communal oheytois.

N.C.
Cette année, pas de trêve des confiseurs
CNCOT - Conseil communal du 20 décembre 2012 à Ohey ©ÉdA

De toute évidence, la volonté d’apaisement annoncée par le bourgmestre Christophe Gilon et son équipe ne sera pas facile à atteindre. Le premier conseil communal ne présentant pourtant pas de points portant à la discussion a été assez houleux. Les rancœurs et trahisons passées sont encore très tenaces dans l’esprit de certains anciens membres du conseil communal, les réactions des uns provoquant invariablement l’animosité des autres.