Un conseiller siège en indépendant

Une bombe au sein du groupe RCPO formant l’actuelle minorité oheytoise. Désormais, Benoît Moyersoen est indépendant.

Un conseiller siège en indépendant
CNCOT - Ohey un conseiller de l'opposition siège en indépendant ©ÉdA

« Ce qui a motivé mon départ est simple: il s'agit du manque de volonté flagrant de plusieurs membres du groupe de voir aboutir certains projets pourtant portés au départ par la population. De plus, les attaques permanentes et souvent non justifiées dont sont victimes quelques personnes de la majorité m'écœurent. J'en ai franchement ras-le-bol de cette attitude négative et défaitiste. Voilà un bon bout de temps que je ne me sentais plus à ma place de le groupe. J'ai donc souhaité reprendre ma liberté d'où ma démission aujourd'hui ! », explique Benoît Moyersoen. Malgré la colère et l'agacement dont ont fait preuve certains membres de l'opposition lors du conseil communal dernier, Benoît Moyersoen est resté calme et a terminé son intervention ainsi: « Vous pouvez penser de moi ce que vous voudrez. C'est votre droit. Quant à moi, je vous souhaite de faire enfin de votre mieux ! » Daniel de Laveleye, le bourgmestre, a d'ailleurs tenu à préciser que Benoît Moyersoen avait insisté pour remettre de lui-même tous les mandats dérivés que lui conférait sa place au sein du groupe RCPO: « Il l'a fait de manière volontaire alors qu'au moment où il a envoyé sa lettre de démission, ce n'était pas obligatoire. » Marcel Deglim, conseiller siégeant au sein de la majorité a clos les discours en ajoutant: « Je sais par quoi Benoît Moyersoen va passer. J'ai moi-même siégé durant 24 ans dans l'opposition ! Sa démarche doit être saluée car il va essuyer pas mal de critiques et de remarques souvent déplacées. Il faut avoir le courage de ses opinions. » Au vu de ces nouvelles informations, il ne serait pas impossible de voir apparaître le nom de Benoît Moyersoen sur la liste du bourgmestre.