Un sale coup de batte au bal d’Haillot

« Ils étaient 20, 30 autour de David. Il était par terre et ils tapaient dessus avec tout ce qu’ils trouvaient. J’ai cru qu’ils allaient le tuer. J’ai paniqué. » Loïc, 21 ans, de Rochefort, a saisi la batte de base-ball qu’un de ses copains avait sortie de son coffre de voiture, et a foncé dans le tas.

Samuel Sinte

Il a donné un coup à la tête du premier qui s'est présenté devant lui. C'était une petite batte, un jouet pour enfant. Mais en bois, bien dur. Et ce fut donc un très sale coup, qui a généré une incapacité permanente de 10 à 15%, et « des suites abominables » estime Me Eerdekens, pour la partie civile.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.