Inédite, cette finale entre P 2

Champion incontesté de la 2 A, Gembloux doit toutefois se souvenir qu'en championnat sa seule défaite a été enregistrée à... Ohey.

Guy BEAUGNEE
Inédite, cette finale entre P 2
13165656 ©© EDA

C'est demain soir à la salle communale d'Ohey que le club local et Gembloux B vont tenter de décrocher la coupe provinciale. Une finale inédite entre deux formations issues de la deuxième provinciale. Pour arriver à ce stade ultime de la compétition, les Oheytois ont notamment éliminé Natoye C, Ciney B mais surtout Profondeville. Quant aux Couteliers, après avoir écarté Éghezée et Belgrade B, ils ont sorti le Continental.

Pour Ohey, il ne fait aucun doute que disputer une première finale de coupe est une énorme mais agréable surprise. Vaincre le champion de la 2 A serait assurément une nouvelle réussite. «Notre tâche n'est pas facile, confie le coach Philippe Gasia, si on sait que Gembloux vient d'effectuer un brillant parcours : champion en 2 A mais également en Régionale 2. Je tiens à le féliciter pour ces deux titres. Sans oublier le fait qu'il a éliminé le Continental. Ce qui n'est pas donné à tout le monde. En ce qui nous concerne, il ne faut pas oublier que j'ai créé l'équipe il y a seulement deux ans avec un titre de champion la saison dernière en P3, un parcours honorable cette saison en P2 et surtout l'élimination de Profondeville en quart de finale. Dès lors, cette finale de la coupe provinciale est bien entendu au-delà de toute espérance et de tout objectif de début de saison. Mais l'appétit vient en mangeant... En tant que joueur, j'ai remporté une fois la Coupe avec Belgrade, poursuit Gasia. De plus, j'ai eu la chance de disputer quatre finales de play-off. Je sais donc dans quel état d'esprit se trouvent mes joueurs. Ce samedi, ce sera une opposition de style et, très franchement, nous avons une chance sur dix de déstabiliser l'armada gembloutoise. Mais avec notre pink-side et une envie hors du commun, nous essaierons de créer l'exploit. Gembloux n'a connu qu'une seule défaite en championnat, et c'était chez nous .»

Doublé coupe-championnat?

Pour Gembloux, cette campagne est déjà une réussite et le gain de la Coupe serait la cerise sur le gâteau et une première...

«Après une saison exceptionnelle pour le club, avec les lauriers déjà obtenus en P2 et en R2, j'aimerais ajouter la Coupe et réaliser ainsi le doublé avec la P2, annonce le coach Jean-Jacques Jacobs. C'est en effet une situation exceptionnelle pour deux équipes de la P2 qui vont se rencontrer une troisième fois cette saison. Notre seule défaite date du 10 octobre dernier, précisément à Ohey alors que nous menions de dix-sept points au terme du premier quart. Si, au retour du championnat, nous nous sommes imposés de vingt-six points, il s'agira de rester vigilant car, dans le sport, il y a toujours une part d'incertitude. Ohey est une équipe expérimentée qui jouera devant son public. Depuis que nous avons éliminé le Continetal, on nous donne la casquette de favori. Cette fois, mes "gamins" vont devoir gérer leurs émotions. Ce sera pour moi la clé du match.»

OHEY : Maxime Stassin, François Jacquemin, Geoffrey Leroy, Pierre Bocca, Régis Tonneau, Fabrice Piccini, Valentin Marchant, Samuel Davin, Abdelylah Saghri, Nicolas Dewez et deux cadets du club.

GEMBLOUX : Maximilian Bommers, Hadrien Liénard, Pierre Paques, Anthony Biot, Remi Vanecht, Kevin Jacobs, Pierre Hoet, Guillaume Pater, Maxime Goffaux, Henry Dubois, Julien Vandamme, Kevin Breyer, Romain Hugues.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.