Namur: en manque et armé d’un tournevis, il braque le night shop puis jette ses vêtements

5 ans ont été requis contre ce récidiviste.

JVE
 Drôle de scène, place Maurice Servais.
Drôle de scène, place Maurice Servais. ©Google Street View

Le 24 octobre dernier en soirée, Damien (prénom d’emprunt), 28 ans, a braqué un magasin de nuit de la place Maurice Servais à l’aide d’un tournevis. Il est sorti du commerce avec 360 euros et 4 paquets de cigarettes, avant de jeter ses vêtements, d’acheter sa dose de cocaïne ("J’étais en manque", a-t-il déclaré aux enquêteurs)… et d’être interpellé 2 jours plus tard.

L’auteur n’en était pas à son coup d’essai. En mars 2022, il avait braqué trois magasins du même style dans le centre de Namur pour le même motif: financer son assuétude. Le 15 septembre dernier, après quelques mois de détention préventive, la justice lui a fait une fleur, en lui accordant un sursis probatoire de 5 ans pour accompagner une peine de 40 mois de prison. Décision contre laquelle il a fait appel.

Évoquant "un besoin primaire de consommer de la drogue dès sa sortie de prison " et regrettant le manque d’amendement du prévenu malgré "un gros signal d’alarme", le substitut Seminara requiert une peine ferme de 5 ans de prison. Le conseil du prévenu requiert "une peine de prison lourde, afin de lui rendre confiance en la vie, afin de lui montrer que la société croit en lui, la prison n’ayant pas fonctionné. "

Jugement le 9 février.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...