Flawinne : un massage, tout doux, avec de la crème de baiser pour apaiser bébé (photos & vidéos)

Flawinne, ses baisers, mais aussi ses bébés. Avec son école et ses élèves, Laurence Niclaes veille au bien-être par le massage des petits d’hommes et de femmes.

Alexis Seny

Des cris et des pleurs, des onomatopées rieuses, toutes les émotions contradictoires, découvertes petit à petit qui font et fondent la vie. Au début, les bébés tâtonnent. Et les adultes aussi. En témoignent les jeunes parents, de petits bouts de quelques semaines ou mois, présents au sein de l’espace de formation flawinnois Le cœur sur la main le temps d’un atelier gratuit car permettant à de futurs consultants de s’exercer. En effet, pour quelques heures qui rendent gaga, mardi après-midi, l’école de massage autour de la naissance et de l’enfance, créée par Laurence Niclaes à quelques centaines de mètres de là, a investi ces lieux, plus spacieux.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...