Namur : 100 minutes de pur bonheur au théâtre Jardin Passion

Le théâtre Jardin Passion présente actuellement " Le jour où on mangera des sandwichs mous ". Une création surprise qui se joue des codes théâtraux.

Jean-François LAHAUT
 «Le jour où on mangera des sandwichs mous» revisite les codes théâtraux
«Le jour où on mangera des sandwichs mous» revisite les codes théâtraux ©(c) Dominique Pire

Une fois n’est pas coutume, on va se la jouer à l’envers et commencer par la fin. Perché sur une estrade, dans le fond de la salle du théâtre Jardin Passion, Sébastien Hébrant s’adresse au public à la fin du spectacle qu’il vient de jouer avec sa bande de joyeux drilles. "Je ne pensais jamais que, en tant que comédien, je demanderais un jour au public de ne rien dire du spectacle qu’il vient de voir, de ne rien dévoiler, de le garder dans son cœur." Merci l’artiste ! Cela fait cent minutes qu’on s’éclate, qu’on se marre, qu’on se sent bien, qu’on va de surprise en surprise, et on ne peut rien dire. C’est un peu comme quand on vient de faire un super resto et que le patron te dit en sortant: "Surtout, tu n’en parles à personne !"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...