Surchauffe dans l’Horeca: à Namur, le Cefor mitonne des emplois

En cuisine et en salle, le secteur de l’Horeca manque de bras. Au Cefor de Namur, les élèves en fin de formation sont quasiment assurés de trouver un emploi de cuisinier, traiteur ou serveur. Du moins, s’ils le souhaitent.

Samuel Husquin
Surchauffe dans l’Horeca: à Namur, le Cefor mitonne des emplois
©EdA - Florent Marot