Après la crise sanitaire, le Soulier d’or s’est réveillé

L’abbaye de Maredsous accueillait notre Gala du soulier d’or. Gilles Kinif et Loïc Vander Cammen ont notamment été sacrés.

Th. MARMIGNON – Th. BOUCHER
 Le Meutois Gilles Kinif, sacré meilleur joueur de D2. Il a notamment inscrit 25 buts cette saison.
Le Meutois Gilles Kinif, sacré meilleur joueur de D2. Il a notamment inscrit 25 buts cette saison. ©ÉdA – J-Ph. Pickar

Saison complète rime avec retour du gala du Soulier d’or. Si la tradition s’était un peu perdue durant les "saisons Covid", les meilleurs acteurs du ballon rond de la saison, réunis vendredi soir à l’Abbaye de Maredsous, ont de nouveau pu être récompensés. Une fois n’est pas coutume, le jury a tenu à mettre à l’honneur un arbitre pour l’ensemble de sa carrière. Félicité par son ami d’enfance Amand Ancion, le Jambois Freddy Rolet s’est présenté sur la scène porteur d’un message fort à l’attention des joueurs: " Quand vous montez sur un terrain, n’oubliez pas que vos adversaires, ce sont d’abord vos partenaires de jeu . Et puis vous êtes les premiers à dire que ces arbitres n’y connaissent rien car ils n’ont jamais joué au foot. Alors, assumez, une fois votre carrière terminée, comme moi, lancez-vous dans l’arbitrage ".