Le club namurois espère retrouver «sa» salle en août

Les comitards du BC Namur étaient à la manœuvre, pour encadrer l’étape finale de ces tournois de jeunes « new-look ». « Nous comptons nous-mêmes un peu moins de 80 enfants dans nos rangs, déclarait Thierry Maurice, tout en suivant des yeux la prestation d’une de ses jeunes protégées. Je m’occupe surtout du mini-bad, pour les moins de 9 ans. Et au début, cela se fait sans filet. Le jeune doit d’abord prendre la mesure de la raquette, du volant, du terrain, intégrer les principes du jeu, avant d’envisager de travailler avec cet obstacle. Généralement, il doit attendre de passer en U11 pour être capable de faire de vrais échanges. »

M.B.
 L’entraîneur namurois et une de ses élèves dans ses œuvres, ce samedi matin.
L’entraîneur namurois et une de ses élèves dans ses œuvres, ce samedi matin. ©M.B.

L’école des jeunes du club "tourne" avec six entraîneurs, qui assument les trois séances hebdomadaires (mardi pour les U11-U13, jeudi pour les U15-U17 et vendredi pour les U9, chaque fois de 18 à 20h, avant les séances pour les seniors). " On les répartit aussi en fonction de leurs niveaux et de leur volonté de passer en compétition, sur lesquelles nous les suivons, ou de rester en loisirs."