Namur: fini les extensions de terrasses, même si certains cafetiers étaient prêts à les payer

En 2020 et 2021, des extensions de terrasses ont été accordées par la Ville de Namur à l’horeca qui devait se plier aux mesures Covid. Mais désormais, elles font partie du passé.

 L’Antidote avait gagné 20 places assises sur les emplacements de parking.Le patron aurait voulu renouveler cette possibilité.
L’Antidote avait gagné 20 places assises sur les emplacements de parking.Le patron aurait voulu renouveler cette possibilité. ©ÉdA – Florent Marot
Julie Douxfils

Pour soutenir le secteur horeca qui a particulièrement souffert, pallier l’interdiction de consommer à l’intérieur des établissements et répondre aux diverses restrictions imposées (nombre limité de clients par tablées, espacement strict entre les tables, etc) durant la crise Covid, la Ville avait décidé (comme d’autres communes) de permettre des extensions de terrasses, tant pour les établissements qui en avaient déjà une que pour ceux qui n’en disposaient pas du tout.