Oulukoff, le retour d’une championne

290 traileurs au départ d’une des trois distances du Trail du Decathlon, organisé samedi matin par l’ASBL Vitafun et Brieuc Clamot: c’est un début honorable.

Amandine Gilson
Oulukoff, le retour d’une championne
Un beau succès pour cette première organisation. ©ÉdA – Amandine Gilson

Sous la houlette de Brieuc Clamot, à la tête de "Vitafun", la première édition du Trail du Decathlon est née samedi matin à Loyers. Après un jogging organisé à plusieurs reprises, le grand magasin de matériel sportif se lance dans le trail. Au programme, des distances traditionnelles de 8, 14 ou 27 kilomètres, mais également la possibilité de les parcourir en duo, reliés par une petite cordelette. Pour cette première édition, pas moins de 290 sportifs répondent présents. Parmi eux, une grosse trentaine participe à la version "canicross" des épreuves, dont les départs sont donnés juste après les autres traileurs.

Main dans la main

Sur la petite distance, après avoir parcouru la totalité du parcours à deux, Christian Capelle prend l’ascendant sur Igor Dumont dans les dernières descentes. En fin de parcours, il l’attend pour franchir la ligne d’arrivée main dans la main. Damien Haquenne complète le podium. Chez les dames, qui d’autre que Céline Bailleux, ambassadrice de Decathlon pour remporter la victoire? Il faut dire que la jeune femme ne devait pas trainer en route, puisqu’elle commence son service tout juste 30 minutes après avoir franchi la ligne d’arrivée. Stéphanie Oger et Constance Pirson terminent à la seconde et à la troisième place.

Du New York à Namur

Le 14 kilomètre voit la victoire d’un ancien vainqueur du Marathon de New York, dans la catégorie des espoirs. Il faut remonter à 1993, mais visiblement, Michel Colmant Midol a encore de très bons restes. Il devance le vétérinaire de Noville-les-Bois, Jochen Maes, surprise de terminer sur le podium et Rodrigue Ceinos. C’est le retour d’une championne chez les dames. Après deux ans sans course, et un bébé dans la foulée, l’ancienne gagnante du Challenge de la Ville de Namur, mais également la première dernière femme debout, Anaïs Oulukoff, signe son retour à la compétition avec une belle victoire, devant Caroline Loursberg et Virginie Ancion. Ils ne sont que deux à franchir la ligne d’arrivée en moins de deux heures sur le 27 kilomètres. Le plus rapide n’est autre que Sébastian Mahia. Venu de Gand pour l’occasion, Matthias Wallaert s’empare de la seconde place. Loïc Brochard doit se contenter de la troisième marche du podium. Il faut attendre un peu plus de 2h30 avant de voir la première dame rallier l’arrivée. Il s’agit de Corine Lorsignol. La seconde place se joue à six petites secondes, en la faveur d’Amélie Begon. Cindy Louviaux est juste derrière.

Des duos rapides

Dans la version duo, sur la petite distance, ce sont les athlètes du l'UAC, père et fils, Nathan et Denis Lisons, qui sont les plus rapides. Wendy Castiaux et Bertrand Rochette l'emportent sur la moyenne distance. Seuls trois duos s'élancent sur le 27 kilomètres reliés par leur petite corde et c'est la traileuse Caroline Rijs, accompagnée de son compagnon, Laurent Malisoux, qui sont les premiers à boucler la distance.

Classements Complets : 8.20 km | 14.00 km | 27.00 km