576 athlètes sous le soleil de la Sebastian à Vedrin

La 17e édition de la "Sébastian" s’est tenue dimanche à Vedrin. Ambiance de course, soleil, et pas moins de 576 participants!

Amandine Gilson
576 athlètes sous le soleil de la Sebastian à Vedrin
Le départ de la longue distance. ©ÉdA – Amandine Gilson

Dimanche matin, ils sont 576 à se souvenir pour la 17e fois de Sébastian Minet, cet athlète de l’Ocan décédé à l’âge de 28 ans et appréciant particulièrement le village de Vedrin, lors la troisième du Challenge de la Ville de Namur qui est aussi la première du Challenge Vals et Châteaux. Et ce après une édition annulée en 2020 et une édition virtuelle en 2021….

Bains de boue

Les conditions climatiques de ces dernières semaines humidifient, et c’est peu de le dire, les tracés, rendus un peu plus "natures" que les autres années. Le conseil est clair: se munir de ses chaussures de trail pour éviter la glissade. Pourtant, certains sont têtus, comme Jérôme Lechien. Le jeune médecin enfile des chaussures en lames de carbone, comme la semaine dernière à La Printanière, et passe de peu à côté de la victoire. Jérémy Wanet et Jérôme Demaerschalk imposent un gros rythme et prennent les commandes de la course. Ce n’est que dans le dernier kilomètre que le leader du Challenge de la Ville de Namur parvient à revenir sur le duo pour finalement passer la ligne d’arrivée avec cinq secondes d’avance. Jérémy est second, et l’autre Jérôme complète le podium. Habituée à courir dans la boue, pour avoir fait toute la saison hivernale en cross-country, l’ahtlète de l’Ocan, Maëlys Libois devance son ainée, ancienne gagnante de cette épreuve, Noémie Troussart. Emeline Piraux s’empare de la troisième place.

Un Carolo vainqueur

Le plateau de la longue distance, légèrement réduite de 13 km à 12,7 km à la suite de la chute d'un arbre, est très différent des autres éditions mais tout aussi relevé. Sébastien Mahia, Renan Gossiaux, Christopher Van Leendert, Gianni Guido ou encore Damien Dehu font partie des favoris. Sébastien et Romain Tasset, un jeune athlète liégeois de 19 ans prennent l'initiative d'imposer le rythme. Bien au chaud, derrière, Damien galère un peu dans la boue, mais ne laisse pas les deux hommes prendre trop d'avance. Patience est le maître mot! Le Ransartois attend de quitter les portions boueuses pour laisser parler sa vitesse et finalement s'imposer avec une cinquantaine de secondes d'avance. Romain, venu se perdre à Vedrin n'ayant pas trouvé d'autres épreuves plus proches de la maison, décroche la seconde place juste devant Sébastien Mahia, qui n'en était qu'à sa première course ce week-end. Chez les dames, après une troisième place en 2017, Kristel Geeroms, l'épouse du marathonien Abdelhadi El Achimi, se montre la plus rapide et remporte la victoire devant Stéphanie Cappelle et Jennifer Mahin, déjà sur le podium vendredi soir lors du Trail Nocturne de la Sibérie.

Classements complets : 6.00 km | 13.00 km