On a testé: le resto Le 54 à Dave, de père en fils

Une cuisine qui joue volontiers quelques notes asiatiques, mais n’oublie pas de râper de la truffe dans une sauce périgourdine. Avec une carte des vins qui sait s’y prendre pour faire voyager.

Robert Nicolas

Marie et Simon sont ce soir à Dave, un village de bord de Meuse entre Namur et Dinant. Ils dînent au 54, le restaurant de Jonathan Collignon qui est arrivé ici en 2010 avec ses parents. Michel et Véronique Collignon avaient jusque-là, et pendant 27 ans, tenu La Vieille Fontaine, sur la place du Marché aux Légumes, à Namur. Ils ont aujourd’hui transmis les commandes à leur fils et viennent encore parfois en renfort, lui en cuisine, elle en salle. Mais d’abord une question, avant même de commander l’apéritif: pourquoi le 54, pourquoi une enseigne qui se réduit à deux chiffres? Réponse: parce que 1954 est l’année de naissance de Michel Collignon. Et qu’en plus, heureux hasard, c’est le numéro de la maison dans la rue.