Wépion: pour la Saint-Valentin, Léonard le génie doit trouver l’amour à défaut de l’inventer

Dans leur 53e tome de BD, l’alter ego(ïste) de Léonard de Vinci et son disciple en ont marre d’être de vieux garçons. Cupidon sera-t-il plus génial que le génie?

Alexis Seny

Dieu créa la Femme et Léonard tout le reste. L’amour reste pour lui un obscur objet du désir mais le poids des ans et la pression de la Saint-Valentin se faisant sentir, le héros folklorique imaginé par le Wépionnais Turk et De Groot (qui a aujourd’hui passé le flambeau à cette machine à gags et à histoires qu’est Zidrou) a décidé de passer à l’action. Non sans élaborer quelques inventions qui pourraient l’aider dans leur quête de cœur, à lui, Basile le disciple ou même Mathurine Montorchon de la Serpillière, la femme à tout faire de cette garçonnière. La chance leur sourira-t-elle cette fois?