Les confréries du Namurois espèrent mieux

Réunies à Anhée, les confréries du Namurois, privées l’an dernier d’activités, espèrent des jours meilleurs, dans le partage et la rencontre.

Freddy Gillain
Les confréries du Namurois espèrent mieux
Après une année sans beaucoup d’activités, les confréries du Namurois espèrent à nouveau connaître les rencontres et le partage. ©ÉdA – 501888495921

C’est le dernier samedi de janvier qu’a habituellement lieu l’assemblée générale du Conseil noble des Confréries du Namurois (CNCN). Habituellement tenue à la salle de Maredret, cette année, c’est le hall de sports d’Anhée qui a accueilli les confréries, tout en respectant les mesures sanitaires. Le conseil noble des confréries du Namurois est présidé par Jean Theunissen, aidé au secrétariat par Claudine Chauvier. Il est secondé par deux vice-présidents Marie-Paule Delvaux et Johan Gaudriaux. Marc Montfort tient les cordons de la bourse.