Le trail de la Chandeleur, une valeur sûre

De retour après deux ans, le trail de la Chandeleur a fait carton plein, ce vendredi soir, au départ du plateau Saint-Berthuin, à Malonne.

Amandine Gilson
Le trail de la Chandeleur, une valeur sûre
Mahia et Lange ont franchi la ligne des 9 km ensemble. ©Amandine Gilson

L’événement, organisé pour la quatrième fois par l’école secondaire de "St-Berth" est une totale réussite. Pas moins de 900 athlètes sont inscrits et 802 franchissent la ligne d’arrivée vendredi soir. Moins que la troisième édition, mais en cette période particulière et incertaine, c’est très bien.

Un petit défi supplémentaire: l’épreuve par équipe. Le but est d’avoir un membre de l’équipe sur chacune des distances, à savoir 9, 15 et 23 kilomètres. Les temps réalisés par les trois membres sont additionnés et un classement est dressé. À ce petit jeu, c’est "l’Echappée Belge", composée de Renan Gossiaux, 3e des 9 km, Simon Delahaye, 3e des 15 km et Pieter-Jan Bruggeman, 6e du 23 kmqui sont les meilleurs. Ils devancent les Tri4Us et les triathlètes du 3T.

Lange, révélation 2022?

Sur les 9 km, deux athlètes franchissent la ligne d’arrivée ensemble. Le premier n’est plus à présenter: Sébastien Mahia, qui semble prendre de bonnes résolutions en ce début 2022. Le second, c’est un jeune traileur de la Belgique Trail Académie, Mathis Lange, qui brille sur les cross-country cet hiver sous les couleurs de l’Ocan. Renan complète donc le podium masculin. Chez les filles, même scénario. Elles sont deux à rallier l’arrivée bras dessus, bras dessous. Céline Bailleux et Elodie Urbain, parties chacune de leur côté, se retrouvent en cours de route et font la seconde partie du parcours ensemble. La jeune Aglaë Laloux complète le podium. La moyenne distance annonce une belle bagarre. D’un côté avec Jérémy Morren, vainqueur en 2020, mais qui retrouve seulement la forme après quelques mois compliqués liés à la mononucléose et de l’autre, avec Johan Goubau, vainqueur en 2019, qui survole souvent les courses auxquelles il participe. Au terme des 15 kilomètres, c’est Johan qui arrive en tête, le visage ensanglanté, après s’être battu avec une branche: la blessure est impressionnante mais pas douloureuse. À peine moins d’une minute plus tard, Jérémy arrive à son tour, devant Simon. Petite surprise chez les dames avec la victoire d’une hockeyeuse qui pratique le trail depuis peu, Hélène Delmée. La jeune femme troque donc son stick contre sa frontale et décroche sa première victoire devant Anne Seutin et Cécile Valembois.

De la route au trail

Pour le vainqueur des 23 km aussi, c’est une première. Daniel Fagi, spécialiste de la route, bien qu’il participe à quelques cross country en hiver, fait son premier trail et explose littéralement la concurrence. Il franchit la ligne d’arrivée avec plus de 6 minutes d’avance sur Julien Charlier. Loïc Bombaerts, qui court sous les couleurs du 3T, complète le podium. La première dame est tout aussi impressionnante. Une fois de plus, Alexandrine Renard l’emporte, devant Hélène Rochus et Dominique Bertels.