Namur: changement de paradigme pour en finir avec le sans-abrisme

Interrogé par les conseillers communaux suite au décès d’un SDF, le président du CPAS, Philippe Noël, estime que répondre à l’urgence sociale ne suffit pas. Il prône une approche structurelle de la lutte contre le sans-abrisme.

Namur: changement de paradigme pour en finir avec le sans-abrisme
Les chiffres de fréquentation de l’abri de nuit sont loin de la saturation. Et même si aucune place n’est disponible, les autorités ont la capacité de louer des chambres d’hôtel. ©BRUNO FAHY
Vincent Desguin

Mardi dernier, Vincent, 55 ans, ébéniste de métier, rendait son dernier souffle place de la station, emporté par le froid de l'hiver après 8 ans passés dans la rue. L'homme était connu des travailleurs sociaux. La veille de son décès, il avait refusé de se rendre à l'abri de nuit où il avait par le passé été victime de vols.