"Namur se réveille après avoir été à la traîne"

Les performances des athlètes des clubs de la province ont été nombreuses cette année. Coup d’œil dans le rétro des plus belles prouesses.

"Namur se réveille après avoir été à la traîne"
André Mahy compare son poulain Eliott Crestan à un diamant brut occupé à être poli. ©Amandine Gilson
Amandine GILSON

C'est avec les cross-country que débute traditionnelement l'année. Si les labourés ne sont pas forcément appréciés, leurs bienfaits ne sont plus à démontrer. Et comme chaque année, la rivalité saine entre Bastien Marinx (SMAC) et Florian Howet (Arch) est présente. "Grâce à la pandémie, Bastien a pris une autre dimension. Il est en effet le partenaire d'entraînements d'Eliott Crestan. Il travaille sa vitesse et, si Florian progresse, Bastien semble un cran au-dessus. Cela se confirme d'ailleurs en cette fin d'année", commente André Mazy, le plus spécialiste des spécialistes d'athlétisme, également entraîneur fédéral.